Lapine à sa rabouillère

La lapine montre également un sens maternel très développé, en témoigne cette visite quotidienne à la rabouillère où elle elle a mis bas ses lapereaux, qu'elle nourrira pendant trois semaines.
Ce "nid" est installé ici dans un tas de cendres de bois au jardin à quelques mètres de la maison.
Sa profondeur est d'un mètre environ; il est garni de poils que la lapine s'arrache au ventre et qu'elle peut transporter dans sa gueule.

 

Images capturées par piège-photo de jour, ce qui est assez rare car cette visite est habituellement plutôt crépusculaire ou nocturne.

Un petit trou est laissé au rebouchage pour permettre l'aération de cette cavité. Il s'agrandira tout au long de la croissance des jeunes.