Sous le premier orage nocturne......

Deux laies suitées sont passées vers nos corbeaux.

La petite famille a bien apprécié ce plat de protéines, mais on ignore si les onze (très) petits marcassins ont goûté à ces nouvelles saveurs, habitués qu'ils sont à la tétée maternelle.

Ils n'ont pas été dérangés par les quelques 132 éclairs de flash que leurs recherches ont déclenchés. Il faut dire que l'ondée et le coup de vent fort les ont sans doute beaucoup plus impressionnés, avec la pluie de feuilles arrachées et la chute des pétales d'aubépine.