Souvenir ému de l'Ecole Jacques Prévert

A l'école Jacques Prévert de Talant où j'ai enseigné pendant 18 ans, les "maîtres" et "maîtresses"  de cours moyen "suivaient" leurs élèves pendant deux ans. C'était la (bonne) habitude du groupe scolaire et nous l'avions presqu'érigée en système.

 

Comme nous débordions d'actvités faisant appel à l'aide des parents (sorties pédagogiques, classes de découvertes, rencontres sportives dans le cadre de l'USEP, théâtre, rallyes pédestres, fêtes diverses.....), ceux-ci, très impliqués dans cette participation hors norme, tissaient avec nous des liens de proximité et même souvent d'amitié qui pour certains se prolongent encore, de longues années après.

 

La fin d'année était toujours l'occasion d'une petite réception organisée dans la classe par les enfants (avec l'expression libre au tableau de leurs remerciements .....) et par leurs parents. Ce moment de grande convivialité était l'occasion pour ceux-ci d'offrir quelques cadeaux aux enseignants et je dois dire que cet instant, s'il me réchauffait extraordinairement le coeur, mettait mes nerfs et ma sensibilité à rude épreuve et je ne devais parfois le salut de ma dignité "magistrale" qu'à une escapade dans une des salles voisines (audiovisuelle ou informatique, car nous avions la chance de pouvoir en jouir) où je pouvais en toute hâte essuyer une larme trop rapidement venue et calmer un trouble qui, à coup sûr, m'aurait empêché de remercier dans la sérenité souhaitée la foule de ces marques de reconnaissance.

 

C'est à l'occasion d'une de ces petites cérémonies que me fut remis le texte de Jeanne Bournery "Mon chemin", calligraphié à la plume par le père d'une collègue.

 

Je le fis immédiatement mien.

Classe de découverte. CM2. La maladière. 1996

Classe de découverte. 1996. Sources de l'Ignon