Le conseil d'administration est composé de 15 membres (un membre titulaire et deux suppléants par association).

Le bureau, élu le 1er décembre pour trois ans, est composé de :

Président : Hubert MONY de Francheville

Vice Président : Jean Pierre DAMBRUN, chasse de la maladière

Secrétaire : Michaël MAIRET, Vaux Saules

Trésorier : Sylvain MAIRET , chasse de Bordes Pillot

Trésorier adjoint : Bastien GUILLET , Saint Martin du Mont

 

Prochaine réunion du conseil d'administration : mardi 12 janvier 2016

NOTRE REGLEMENT INTERIEUR

GROUPEMENT D'INTERET CYNEGETIQUE DU VAL D'OUGNE ET SUZON

 

REGLEMENT INTERIEUR

 

1/PREAMBULE

Le groupement cynégétique PETIT GIBIER du "Val d'Ougne et Suzon" est constitué des associations de chasse suivantes  :

- Société de chasse de Bordes Pillot

- Société de chasse de Francheville

- Société de chasse de Saint Martin du Mont

- Société de chasse de Vaux Saules

- Chasse de la Maladière

dans le but de promouvoir les principes d'une exploitation rationnelle des ressources cynégétiques d'un même secteur.

Ceci par :

- Une gestion  raisonnée des prélèvements en fonction du résultat des suivis effectués.

- Le respect impératif des règles communes de gestion.

- La recherche de bonnes relations entre les sociétés de chasse, les chasseurs, les agriculteurs et autres usagers de la nature.

 

2/GESTION CYNEGETIQUE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

 

Comme prévu dans les conventions de gestion signées entre la Fédération départementale des chasseurs de la Côte d'Or et les sociétés de chasse adhérentes au GIC, il a été convenu ce qui suit :

- Interdiction du tir de la perdrix grise pendant trois années à compter de la saison 2016/2017

- Mise en place et entretien tout au long de l'année d'au minimum un agrainoir aux 100 ha dans des lieux propices à l'espèce.

- Développer une régulation suffisante des prédateurs (renards, mustélidés, corvidés, etc..)

- Baguage des oiseaux lâchés

- Obligation pour chaque société d'effectuer des comptages nocturnes pour le lièvre.

- Obligation pour chaque société d'estimer la population de perdrix au printemps selon les méthodes conseillées par la FDC21.

- Gestion des prélèvements en fonction du résultat des comptages et des objetifs fixés.

Les sociétés adhérentes au GIC s'engagent à baguer tous les oiseaux prélevés (bagues de prélèvement fournies par la FDC21)

 

3/OBJECTIFS

 

- Assurer une veille numéraire de la population de petit gibier en vue d'intégrer dans le GIC la gestion d'autres espèces pour les années à venir.

- Etre vigilants sur la qualité des souches de gibier de repeuplement.

- Chaque chasse adhérente au GIC s'engage à lâcher au minimum 10 perdrix de repeuplement aux 100 ha.

 

4/LUTTE CONTRE LE BRACONNAGE

Les membres du groupement s'engagent à apporter leur concours à la lutte contre le braconnage en aidant le Service départemental de l'ONCFS et la gendarmerie nationale.

 

5/ADHESION DES MEMBRES AU GIC "VAL D'OUGNE ET SUZON".

Adhésion forfaitaire annuelle au GIC de 30 euros.

 

6/ADHESION DES MEMBRES DU GIC A LA FEDERATION DES CHASSEURS

Les détenteurs de droit de chasse du GIC "Val d'Ougne et Suzon" s'engagent à adhérer à la fédération départementale des chasseurs de la Côte d'Or.(adhésion et contrat de service).

 

7/EXPOSITIONS, MANIFESTATIONS, ETUDES

Les membres du groupement s'engagent à participer activement à toutes les manifestations organisées par celui-ci.

Les membres s'engagent à participer activement à toutes les études menées conjointement par la Fédération  départementale des chasseurs de la Côte d'Or et l'Office national de la chasse et de la faune sauvage.

 

8/CONCLUSIONS

Ce règlement n'est pas exhaustif, il sera revu et corrigé au besoin chaque année par le conseil d'administration, après acceptation par l'Assemblée générale.

 

Fait le 12 Janvier 2016

 

 

 

 

 

Le GIC assurera l'agrainage des perdrix grises en particulier lors des épisodes de froid, mais aussi tout au long de l'année.

Un agrainoir(au moins) par tranche de 100 ha sera mis en place et entretenu.

Le tir de l'espèce sera interdit pendant trois saisons et un repeuplement soutenu sera effectué (10 perdrix aux 100 ha au moins, chaque année)

Notre réglement impose à ses membres une régulation des prédateurs par le piègeage et le tir (pendant la période de chasse - chasse d'été- mais aussi grâce aux autorisations administratives, en mars pour le renard et jusqu'au 10 juin pour les corvidés).

Ces "destructions" administratives sont très encadrées : demandes d'autorisation par arrêté préfectoral, déclaration nominative des participants, pratique règlementée comme le tir interdit dans les nids par exemple..(pour éviter la destruction d'espèces protégées comme les rapaces)