La chaleur arrive. Les valérianes attirent papillons et moro sphinx.
C'est le temps des bruissements délicats dans l'éclatement des couleurs de la terrasse. Il faut être partout à la fois et saisir ce bonheur éblouissant de nature et tristement précaire.

OU QU'ILS ATTENDENT !

La longue couleuvre verte et jaune, à quelques pas de la maison.

habituée à nos allers et venues, mais toujours un peu farouche..

et le juvénile rouge-queue.