Les bois tombent mais les cornes demeurent...

 

C'est le cas chez le chevreuil qui met bas sa tête à l'automne et "refait" ses bois pendant l'hiver et au printemps, comme ces deux brocards surpris cet après-midi pas loin du village.

C'est le cas également chez le cerf qui va perdre sa ramure au printemps(c'est commencé pour les mâles les plus imposants et cette chute suscite une forte fièvre chez les chercheurs de mues...). La repousse commencera presque immédiatement chez le cerf devenu "mulet" et l'été  verra les velours tomber. C'est à ce moment que les futurs participants au brame "toucheront au bois" et coloreront ainsi cette ramure qui nous émeut tant, tout autant certainement que les rivaux qu'ils auront à affronter dès septembre.

 

Les cervidés perdent donc leurs "bois" mais les vaches gardent leurs cornes (quand elles en ont...!!), le chamois aussi, tout comme le bouquetin et le mouflon..