FAUCONS CRECERELLES 2021

accouplement

sur le douglas

face à l'aire

crise du logement

 L'aire habituelle des faucons crécerelles a été investie par les choucas qui y ont apporté force branchages de grosse taille. Ces derniers n'occupent pas ce logement mais leur activité, pour le moins envahissante et désordonnée, empêche la nidification des faucons.
Après quelques jours d'absence, nos petits rapaces semblent devoir occuper une cavité un peu plus basse dans la paroi nord de notre grand bâtiment. Ils paraissent s'habituer à nos allées et venues , que nous gardons discrètes......jusqu'à la ponte espérée.

posé, en face de son aire historique

cette cavité n'a pas été occupée depuis 2018

mais les choucas ont décidé d'investir les lieux

les faucons viennent de choisir une nouvelle cavité

souhaitons qu'ils la conservent pour nicher

la chasse à l'affût, dans le pré

Cette aire donne accès à un pré bien habité par les campagnols et les mulots. Le garde-manger est donc proche et le ravitaillement assuré.

retour de chasse pour le mâle

c'est un "cadeau" pour sa femelle

elle n'a pas encore pondu

mais cet échange est prometteur

sur l'occupation prochaine de l'aire

CRECERELLES 2021 : clap de fin

 
La nichée de crécerelles a été prédatée hier. Les débris sont tombés sur le toit et les oeufs n'ont pas été consommés, ce qui semble innocenter la fouine. Autres suspects : les choucas qui étaient en train de s'installer dans la cavité "historique" des faucons et les avaient contraints à déménager quelques mètres plus bas. Ont-ils profité d'une brève absence de la couveuse ? Celle-ci a-t-elle dIsparu ? Le mâle lui-même est-il mort ? Prédation ? Empoisonnement ? Les hypothèses ne manquent pas.